Rue-Rongiere.fr
Site dédié aux riverains des rues Jean Rongière et alentours à Brétigny-sur-Orge

          Articles / Actualités concernant le secteur Rongière

Le 23/11/2018 :
Petit résumé de la réunion du 22/11.

Déroulement :
- Rappel de la problématique de la rue par l'équipe municipale (M. Meary et M. Margueritte).
- Présentation de ce qui a été fait depuis mai dernier : ajout de potelets sur les trottoirs à certains endroits, préparation d'un support pour la mise en place d'un portique empêchant les camions de passer sur le pont d'Essonville, puis pas grand chose d'autre
- Présentation des pistes d'amélioration possible : ajout de plateau à chaque intersection, suppression des stops et mise en priorités à droite, suppression de places de stationnement le long des trottoirs, possibilité de créer un parking d'environ 10 places au nord de la rue près du passage à niveau, possibilité de créer un autre parking d'environ 10 places au sud près de l'ALJT, possibilité d'agrandir la largeur de la rue pour un croisement de 2 véhicules devant le n°9 puis de mémoire c'est tout !
- Pas de mise en sens unique possible (toujours d'après la mairie, je suis persuadé du contraire et j'y reviendrai dans un autre article)
- Echange avec les riverains sur les différents sujets (je ne détaillerai pas ici)
- Sondage auprès des riverains sur les différentes solutions proposées.

Ce qui est retenu pour l'instant :
- Suppression de 3 places de parking au sud : une devant le n°64, une face au n°55 et celle face à la sortie de l'ALJT. Cela permettrait (au conditionnel !) un meilleur croisement dû à la facilité de se rabattre plus tôt
- Déplacement de la place de parking face au n°19 qui empêche les riverains de sortir et rentrer chez eux pour la mettre un peu plus au nord à la place du passage piéton (et donc déplacement de celui-ci)
- Suppression de 2 places face au n°4 afin d'éviter les éternels blocages quand plusieurs voitures arrive en même temps dans les 2 sens
- Pas de parking près du passage à niveau : les riverains veulent garder un coin de verdure et ont peur que l'accès à ces places occasionne de nouveaux bouchons
- Création du parking près de l'ALJT mais avec une limite de temps afin que ces places ne soit pas "squattées" par les résidents de l'ALJT qui verraient là un moyen de ne plus payer leur place de parking dans leur résidence
- Pas de nouveau plateau car les effets de ralentissement sont minimes et l'inconvénient du bruit augmente
- Pas de suppression des stops : ils permettent tout de même une diminution de la vitesse. Un régime de priorité à droite laisserai croire aux automobiliste qu'il ne faut pas lever le pied.
- Agrandissement de la largeur de la chaussée devant le n°9
- Passage de la Police Municipale pour verbaliser TOUS les stationnements irréguliers (ça tombe bien c'est leur point fort. En revanche rien a été dit sur le reste des contrôles qu'il y a à faire et sont à mon sens plus important : refus de priorité, dépassements dangereux...)

Ma conclusion (avis personnel) : un pensement sur une jambe de bois !
Tant que le trafic restera élevé (et ce n'est pas prêt de s'arranger, M. Meary l'a bien reconnu) et que les contrôles n'existeront pas, il ne faut pas s'attendre à une quelconque amélioration.
J'aurai aimé avoir une intervention de la Police Municipale lors de cette réunion pour connaître leur plan d'action sur le terrain. Mais comme je doute qu'il y en ait un, c'est normal qu'elle ne soit pas intervenue (je ne sais même pas si une personne de cette Police était présente ce soir).

Je vais essayé dans les prochains jours de faire un plan de la rue avec les différents aménagements annoncés (je ne compte pas sur la Mairie pour cela vu qu'ils ont déjà du mal à me fournir 2 pauvres fichiers Excel).

Si j'ai oublié des points ou si vous souhaitez réagir, n'hésitez pas le forum est là pour ça.



Le 17/11/2018 :
Nous avons enfin reçu l'invitation pour la réunion. Cela sera bien le 22 novembre. Voir le courrier de la Mairie.
En revanche, toujours pas de nouvelle pour les documents de comptage.



Le 08/11/2018 :
Réponse de M. Margueritte : La réunion est décalée au 22 novembre en raison d'une contrainte d'agenda.
Ma demande des documents de comptage semble enfin prise en compte et je devrai avoir un retour "rapidement".



Le 07/11/2018 :
Malgré la réponse faite de M. Margueritte le 22 octobre dernier, nous n'avons pas reçu les invitations à la réunion du 8/11. Je pense que cette réunion n'aura pas lieue à cette date. J'ai envoyé un nouveau mail à la Mairie pour savoir ce qu'il en est...
J'ai également "re-re-demandé" les documents/rapports de comptage des véhicules dans la rue, vu que je n'ai toujours rien reçu. J'ai ajouté quelques destinataires à mon message en espérant que ça permette de faire bouger un peu les choses. En attendant, la demande CADA est prête et sera envoyé comme prévu le 22 novembre si je n'ai pas reçu les documents.



Le 25/10/2018 :
Tiens, que se passse-t-il ? Un contrôle routier... ? Mon e-mail y serait-il pour quelque chose ?
Mais bon je suis tout de même déçu : c'était un banal contrôle de vitesse (il faut bien jouer avec le radar qui a coûté une fortune !). Pourtant tous les points que j'ai demandé de contrôler (priorité, téléphone, dépassement,...) ne necessitent aucun appareil de contrôle.
Et mis à part peut-être le téléphone, ces points n'ont pas fait l'objet d'une attention particulière, d'autant plus que ce contrôle s'est fait aux heures creuses.
A suivre... pour voir si d'autres contrôles auront lieu.



Le 22/10/2018 :
Réponse succinte de M. Margueritte. La réunion devrait avoir lieue le 8 novembre.
Cependant, je n'ai pas eu les documents du comptage. J'ai relancé dans la foulée. Si nécessaire, je saisirai la CADA dès le 22 novembre (c'est le délai minimum).



Le 20/10/2018 :
En attendant la prochaine réunion avec la Mairie (promesse faite par M. le Maire lors de la réunion du 28/05), j'ai envoyé un e-mail à M. Margueritte, copie M. Meary pour continuer à soulever les points problématique de la rue.
Voici ce qui y est abordé :

     - Demande de la date de la prochaine réunion, tout en rappelant qu'elle était prévue pour septembre ou octobre,

     - Rappel des violences, agressions... subient dans la rue,

     - Rappel que des véhicules stationnés se font régulièrement accrochés avec détail d'un cas survenu le 17/10 où j'ai été témoin (accrochage avec délit de fuite),

     - Demande de contrôles routiers de la Police Municipale (vitesse, mais aussi refus de priorité, usage du téléphone, dépassements dangereux, circulation sur les trottoirs, usage abusif du Klaxon...) en précisant pour chaque infraction l'article du code de la route réprimant l'action ainsi que la sanction encourue,

     - Rappel que pour apaiser la circulation, 2 points sont essentiels : la réduction du trafic et la présence des forces de l'ordre,

     - Don de quelques pistes pour la réduction du trafic(réouverture du pont des Cochets, revoir le plan de circulation du quartier Sud-Est...),

     - Demande des documents issus du comptage des véhicules dans la rue.

Si vous souhaitez une copie de cet e-mail, merci de faire votre demande dans la page Contact de ce site, en précisant bien votre adresse. Je ne diffuse le document qu'aux riverains de la rue Rongière et les rues adjacentes



Le 25/05/2018 :
Une réunion publique organisée par la mairie concernant la circulation rue Jean Rongière aura lieue le Lundi 28 mai 2018, 19h à l'école Jean Lurçat. Voir le courrier de la Mairie.

Mentions légales